Arjowiggins Security : l’usine va fermer fin janvier

0

Arjowiggins, filiale de Sequana, avait annoncé le projet de cession de sa filiale Arjowiggins Security, dont l’usine de Crèvecoeur, à Blue Motion Technologies Holding, conseillé par Parter Capital Group.

Un an après son rachat par ce groupe d’investissements germano-suisse, le site d’Arjowiggins Security de Crèvecœur en Seine-et-Marne va fermer ses portes le 30 janvier.

Depuis l’annonce de cette décision, les 220 collaborateurs de l’entreprise bloquent l’usine, en vue d’empêcher les productions de partir et de protéger leur outil de travail. 

 « Nous trouvons inadmissible cette fermeture, explique Nicolas Faucher, secrétaire de la Filpac CGT. Avec les élus locaux, un gros travail a été fait pour trouver un repreneur.  L’outil de travail, les compétences des salariés, tout est là pour pouvoir produire des produits de qualité. Nous cherchons un repreneur et nous serons aussi combatifs qu’à Arjo Wizernes ! » 

Share.

Leave A Reply