Expo à Valréas jusqu’en septembre 2015 : quand la petite histoire rejoint la grande…

0

centenaire_image_valreas_2_cle184179-a07c9Dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, le musée départemental du Cartonnage et de l’Imprimerie de Valréas participe au programme national des multiples manifestations variées visant à transmettre la mémoire de cette Histoire.

Un tableau synoptique des grands événements historiques, sociétaux et artistiques (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma,…) est émaillé de plusieurs thématiques.

Valréas pendant la Première Guerre mondiale est approchée sous plusieurs angles : la vie économique dominée par les cartonnages, la cité de garnison et le camp d’instruction d’élèves sous-officiers, l’hôpital militaire et ses annexes publiques et privées, des cartes postales avec correspondances de soldats en poste ou en repos dans la capitale de l’Enclave des papes, l’historique du monument aux morts,… L’évolution des deux cartonnages Revoul et Jacques Nerson, porteurs de l’histoire industrielle de Valréas, se trouve définitivement entravée en plein élan par la mort au front de ses successeurs : René Salomon et Fernand Samuel Nerson, ainsi que Xavier Chautard.

L’engagement des femmes dans le conflit et la vie quotidienne est mis à l’honneur sur le territoire et dans le terroir pour illustrer un florilège d’actions, de traumatismes et de déterminations dans l’adversité. L’évolution des mœurs permet également de s’interroger sur la vie quotidienne dans ces années-là.

Les paroles de poètes (Apollinaire,…) et d’écrivains (Giono,…) sont un point d’orgue qui résonne à l’infini pour transmettre la mémoire au présent.

Des clins d’œil sur des marques publicitaires de produits alimentaires (Banania, La Vache qui rit,…), de parfums (Coty, Poiret, Caron, Guerlain,…) sont adressés à la fois avec nostalgie et étonnement.

Cette mosaïque de regards est complétée par des prêts de collectionneurs privés (revues d’époque, cartes postales, objets de tranchées, effets et décorations militaires,…).

Une vidéo conçue et réalisée à partir de ses fonds d’archives par la Maison de la Publicité à Paris fait revivre des films publicitaires de produits ou d’actions du quotidien (pâtes Pol, café Le Sultan, lutte contre la tuberculose,…) sur des musiques d’époque sélectionnées par l’enseigne Come Prima d’Avignon.

Une programmation événementielle jalonne la durée de l’exposition, notamment lors des journées du patrimoine 2014 et 2015, de la Semaine bleue 2014, du Printemps des poètes 2015 et de la Nuit des musées 2015. Théâtre, lectures, chansons, musique et causeries sont au rendez-vous.

Cette exposition a reçu le label de la Mission nationale du Centenaire de la Première Guerre mondiale et s’inscrit dans le cycle officiel des commémorations de la Grande Guerre en France.

20 septembre 2014 – 30 septembre 2015

Share.

Leave A Reply