La légende Dylan mise en bouteille

0

L’artiste américain, musicien, poète et prix Nobel de littérature lance aujourd’hui « The Heaven’s Door Spirits », sa propre marque de whiskey.

Pour ce lancement, Dylan s’est associé avec l’entrepreneur spécialiste des spiritueux, Marc Bushala, au sein d’une société qui a levé 35 millions de dollars auprès d’investisseurs. Ni le visage de Dylan, ni son patronyme n’apparaissent sur l’étiquette. Les étiquettes de ces whiskies représentent les portes épaisses en fer, rendues en silhouette, que Dylan lui-même a réalisées dans son atelier de ferronnerie. La signature du poète est seulement visible au dos de l’étiquette, une fois la bouteille vide.

Ces trois eaux-de-vie, fabriquées dans une distillerie installée dans une église désaffectée, dans le Tennessee, ne sont disponibles actuellement que dans six États américains (Tennessee, Floride, Californie, Illinois, New York et Texas).

Aux États-Unis, le nombre de marques de spiritueux augmente sensiblement chaque année en raison de nouvelles créations de distilleries artisanales et de nouveaux alcools aromatisés lancés par les grands groupes pour séduire la catégorie des millennials. Selon le Distilled Spirits Council of the United States, le nombre de petites distilleries aux États-Unis serait passé de moins de 50 en 2000 à plus de 2  000 aujourd’hui. Selon cette même source, de 2010 à 2015, les ventes de bourbons américains et de whiskeys du Tennessee sont passées de 1,9 milliard de dollars à 2,9 milliards de dollars, une hausse de 52  %.

En savoir plus sur : 

Share.

Leave A Reply