Les activités d’Arjowiggins Creative Papers sauvegardées sous forme de MBO

0

L’équipe de direction d’Arjowiggins Creative Papers vient de reprendre l’ensemble de ses activités, sous forme de Management Buy Out (MBO).

Cette opération permet également à l’entreprise de conserver la marque emblématique Arjowiggins.

Une annonce qui  fait suite à la décision favorable rendue par le Tribunal de Commerce de Nanterre concernant la reprise sous forme de Management Buy Out (MBO) des activités d’Arjowiggins Creative Papers au Royaume-Uni.

La société était en procédure de sauvegarde puis en redressement judiciaire depuis le 8 janvier 2019 à la suite de l’insolvabilité de la société mère Arjowiggins et du groupe Sequana.

Cette reprise a été possible grâce à l’offre faite par un groupe de dirigeants actuels d’Arjowiggins Creative Papers en collaboration avec Scottish Enterprise (l’agence nationale de développement économique de l’Écosse) et soutenue par des clients stratégiques. La nouvelle entité Arjowiggins Group Ltd sera gérée par une équipe de huit personnes expérimentées sous la direction du directeur général actuel, Jonathan Mitchell.

Ce MBO permet de sauvegarder quatre usines et plus de 800 emplois dans le monde ainsi que de pérenniser la marque historique Arjowiggins, porteuse de plus de 250 ans d’héritage dans la fabrication de papier. L’entreprise pionnière dans la fabrication de papiers de création de haute qualité est connue pour ses marques prestigieuses telles que Conqueror, Curious Collection, Rives, Pop’Set et Keaykolour. Elle est aussi leader du marché des papiers calques sous la marque Gateway et fabrique également des documents de sécurité ainsi que Powercoat destiné à l’électronique imprimée. Toute l’équipe se félicite de poursuivre ces activités dont certaines existent depuis plusieurs siècles : l’usine de Stoneywood en Ecosse (1770), l’usine de Chartham en Angleterre (1738) et Guarro Casas en Espagne (1698).

Share.

Leave A Reply