Les enjeux du secteur lié à l’emballage

0
  • L’e-commerce est un canal de distribution incontournable pour les produits de grande consommation. Source de productivité, l’emballage d’expédition y est rationnalisé en nombre de formats, souvent banalisé pour des raisons de sécurité, au détriment de la fameuse « expérience client ».
  • A la recherche de personnalisation, certains sites de vente apportent du raffinement à cet emballage (papier de soie, flyer personnalisé, faces internes colorées, identité olfactive).
  • D’autres en font un emballage qui trouvera une seconde vie et d’autres enfin misent sur l’encombrement minimal des enveloppes ou surveillent les technologies qui permettront d’emballer sur mesure les produits individuellement.
  • L’e-commerce pose crûment le problème de la logistique reverse, mais toute l’industrie manufacturière regarde la logistique et l’intra logistique comme leviers d’économieset d’innovations. L’industrie automobile a depuis longtempsopté pour des emballages normalisés GALIA retournables.D’autres industries étudient cette possibilité dans le cadre de contrats avec leurs fournisseurs de composants etd’emballages primaires vides, et le wall to wall – réservé auxtrès grands conditionneurs- éradique ces flux.
  • Magasinage automatique, pick & place, robotisation des entrepôts conditionnent les flux d’emballages et d’informations. La RFID apporte traçabilité aux marchandises, conformité des chargements, lutte contre le vol. Elle cible les produits défectueux en cas de rappel et facilite les inventaires. Une technologie clé dans la Digital Supply Chain !
  • L’emballage d’expédition et de transport revêt toute son importance dans la directive 2014/47, concernant l’arrimage des marchandises pour le transport routier, qui entrera en application le 20 mai 2018. Cette directive obligera à étudier la stabilité des charges palettisées en phase d’accélération, de décélération et de circulation sur les giratoires. Les critères de tenue des charges sont fixés par la norme Eumos 40 509. Un nouvel argument qui renforce la nécessité de l’éco-conception du système globald’emballage.
  • Sécurité à nouveau pour lutter contre la contrefaçon qui révèle tous ses dangers lorsque l’on parle de piècesdétachées. QR code et puce RFID font partie des moyensde lutte ainsi que les hologrammes, la sérialisation invisibleà l’oeil nu, l’incorporation d’ADN végétal ou d’élémentstracées.
  • Les emballages connectés se complaisent en compagnie des produits de bricolage, de décoration et de loisirs créatifs et donnent accès à des tutoriels. Les emballages de jouets misent gagnant en rajoutant la réalité augmentée et en se transformant eux-mêmes en éléments de jeu.  (source : All4pack)
Share.

Leave A Reply