Metalprint Digital, spécialement adapté et homologué pour les presses 12000 de HP

0

Lorsqu’Iggesund Paperboard a demandé à la société Print House implantée à Oslo de procéder à un essai d’homologation de son nouveau carton contrecollé d’un film PET métallisé de couleur argentée, le Metalprint Digital, spécialement conçu pour les presses d’impression numérique de la série HP 12000, l’entreprise suédoise a bénéficié par la même occasion d’un bel exemple des performances exceptionnelles du Metalprint Digital. Il a été demandé aux imprimeurs de développer simultanément un emballage exclusif pour le lancement du dentifrice Gold 360⁰ de Colgate. À partir des feuilles qui restaient de l’essai d’homologation, les imprimeurs ont créé un emballage pour Colgate représentant un lingot, ce qui constituait une idée originale avant la commercialisation de ce carton.

« Colgate voulait une finition dorée et nous avons essayé d’imprimer du jaune sur la surface argentée du Metalprint Digital pour obtenir un effet doré. La tentative a remporté un franc succès », explique Steven Widlic, chef de projet chez Print House.

Il y a deux ans, le Metalprint, basé sur l’Invercote G, a suscité un vif intérêt parmi les spécialistes de l’impression numérique. Sa faiblesse était cependant de ne pouvoir être utilisé que dans les presses les plus grandes avec l’équipement nécessaire à l’application d’un apprêt. Iggesund Paperboard s’est associé à HP pour développer une nouvelle version, le Metalprint Digital, spécialement adapté et homologué pour les presses 12000 de HP.

« Les résultats de l’essai d’homologation ont dépassé nos attentes et nous sommes impressionnés de voir à quel point le Metalprint Digital convient à nos presses, poursuit Steven Widlic. S’il fonctionne si bien, c’est parce que l’Invercote est un matériau fondamentalement stable doté d’une belle surface de qualité. Lorsque le film métallisé est appliqué à l’aide d’une méthode à forte tolérance, il en résulte une finition aussi lisse qu’un miroir, parfaite pour un résultat d’impression exceptionnel. »

Print House est une figure de proue parmi les imprimeurs numériques en Norvège. Jusqu’au début de l’année 2018, l’entreprise comptait une vingtaine de salariés, avant sa fusion avec 07 Media, grand groupe d’imprimeurs.

« Ici, à la Print House, nous avons été en mesure de suivre les excitants développements qu’a connus l’impression numérique, considère Steven Widlic. La croissance du secteur de l’emballage a été particulièrement impressionnante et il a encore de beaux jours devant lui. »

La capacité à produire de petites séries d’emballage intégrant des opérations d’impression complexes ouvre de nouvelles portes aux petites entreprises. Les emballages imprimés à l’aide de technologies traditionnelles présentent des coûts de lancement relativement élevés, ce qui constitue un obstacle pour les entreprises qui veulent limiter leurs tirages pour des raisons financières.

« Ce facteur, associé aux avantages de la technologie numérique pour la production de plusieurs versions d’un modèle d’emballage de base, constitue le moteur de la croissance de notre activité emballage », conclut Steven Widlic.

Photo :

Le dentifrice Gold 360⁰ de Colgate a été lancé en Norvège dans un emballage de la forme d’un lingot. L’emballage est imprimé sur de l’Invercote Metalprint Digital 300 g/m² + 29 g/m², 420 µm, 16.5 pt.

Iggesund

Iggesund Paperboard fait partie du groupe forestier suédois Holmen, l’une des cent entreprises les plus respectueuses du développement durable dans le monde selon l’indice du Pacte mondial des Nations unies. Le chiffre d’affaires d’Iggesund est tout juste supérieur à 500 millions d’euros et son produit phare, l’Invercote, est vendu dans une centaine de pays. L’entreprise a deux gammes de produits, l’Invercote et l’Incada, toutes deux positionnées dans le haut de gamme de leurs segments respectifs. Depuis 2010, Iggesund a investi plus de 380 millions d’euros dans l’amélioration de son efficacité énergétique et la réduction des émissions d’origine fossile issues de sa production.

Share.

Leave A Reply