Stoelzle Masnières signe un nouveau procédé de décoration sur verre

0

Réalisée au sein de son unité de décoration, cette nouvelle technique permet, selon le groupe, d’offrir une palette de nouveaux effets de décors à très faible impact sur l’environnement (versus laquage classique) et une meilleure résistance mécanique.

Avec ce nouveau procédé de décoration, le verrier entend conjuguer une nouvelle fois innovation et engagement environnemental.

« Grâce aux investissements du Dr Cornélius Grupp, propriétaire de Stölzle Glass Group, nous sommes tous engagés  et conscients qu’il est de notre devoir de porter la responsabilité de l’impact environnemental devant les générations futures. Nous sommes optimistes pour l’avenir de notre belle Maison qui entre, en 2018, dans le troisième siècle depuis sa création », a déclaré Etienne Gruyez, directeur général Business Unit Parfumerie et Cosmétique Stoelzle Masnières Parfumerie SAS.

La production du verre représente, en moyenne, 70% de l’impact environnemental. L’électricité consommée représente 37% de l’impact de la production de verre, ce qui justifie la priorité donnée à cette ressource. Depuis 2017, la consommation d’électricité du site provient désormais uniquement de ressources renouvelables 100% françaises.

L‘extraction et le transport des composants utilisés dans la production du verre représentent, quant à eux, en moyenne, 30% de l’impact environnemental. Un taux réduit grâce à la proximité de la matière première, le sable étant extrait à 200 km de l’usine et transporté par bateau.

Share.

Leave A Reply